Portugal 2008

Le colombodrome de Mira

12:08, 14/10/2008 .. 0 commentaires .. Lien
 

13 Octobre 2008 : le Colombodrome de Mira.

Ce matin, j'ai mis à jour le blog et fait une petite sieste car j'ai attrapé la crève.

J'ai réussi à avoir la fédération portugaise au téléphone et le secrétaire général, Joaquim LOPES vient me chercher à 16h environ pour visiter le colombodrome. Il est accompagné d' Antonio, le soigneur.

               

 

 

 

 

 

 

 

    les 120 m de colombier                                                                                 l'aile droite

Je suis très impressionné par les installations qui sont immenses, 120 mètres de colombiers dans un état de propreté extra, 27 colombiers il me semble.

 

               

 

 

 

 

 

 

 

le spoutnick         

Il reste une centaine de pigeons qui seront vendus lors de la dernière vente fin octobre. Les colombiers peuvent contenir 1700 pigeons, c'est énorme. J'ai remarqué aussi la méthode pour enloger les pigeons : une ouverture en bas du compartiment permet aux pigeons de rentrer directement dans les paniers et ils sont habitués à cela depuis leur arrivée.

 

      

 

 

 

 

 

 

 

 

le système de mise en paniers rapide

Des grandes volières mobiles sont aussi installées devant les spoutnicks et permettent aux pigeons de mieux s'orienter dès leur premier vol. Lors des entraînements, tous les pigeons sont lâchés en même temps. En arrivant à Mira, dans la forêt, j'ai aperçu plusieurs rapaces style autour des palombes et Joaquim LOPES me confirme que c'est un fléau et qu'ils perdent plus de pigeons dû aux rapaces plutôt qu'aux entraînements. La finale a lieu à 400/420km environ et les pertes lors des entraînements ne dépassent pas 10%.

 

   

 

 

 

 

                    

 

 

les pigeons au calme                                                                                        le soigneur  Antonio

 

 Lors de la finale, 5 à 6000 personnes viennent assister à l'arrivée des pigeons qui est diffusée sur  écran géant de 45m2. Face au colombodrome, sur une grande place mise à disposition par la mairie, des stands sont installés pour les spectateurs. Sur la place, on aperçoit une image de pigeon faite avec les pavés, point de repère des pigeons !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est la fête, les amateurs sont absorbés par l'arrivée des pigeons et il n'y a pas de stand commercial.

 

 

                                       

En tout cas, je remercie beaucoup Joaquim LOPES pour son excellent accueil, pour sa gentillesse, sa compétence dans les explications et le temps qu'il a passé avec moi, c'était vraiment sympa ;

En plus, il m'a permis grâce à leur fichier de retrouver un ami colombophile portugais perdu de vue depuis 15 ans environ.

 

Je pense sincèrement que des colombodromes comme les deux que je connais à Mira et à Roye sont des vitrines internationales de la colombophilie et permettent de faire la propagande de notre loisir.

  Joaquim LOPES secrétaire de la fédération portugaise

Au Portugal, il y a 14000 amateurs, comme en France et ils ont aussi des difficultés pour maintenir les effectifs, en particulier depuis la grippe aviaire.  


Ajouter un commentaire

{ Page précédente } { Page 2 sur 13 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Menu


Rubriques


Derniers articles

de Porto a Jovim chez Maria et Carmindo
Le colombodrome de Mira
Montemor o Velho, Coimbra et Conimbriga
Fatima et Tomar le couvent du Christ
Sinta, Obidos, Alcobaca, Batalha,

Amis

daniel